Bref historique

  • Cette pêche a été développée essentiellement par des pêcheurs semi-hauturiers de poisson de fond du Nouveau-Brunswick et du Québec, qui ont choisi de diversifier leurs opérations, se spécialisant ainsi vers ce petit crustacé. 
  • La pêche a débuté dans le golfe Saint-Laurent au milieu des années ’60 et vers la fin des années ’70 sur le plateau néo-écossais.  Les crevettiers du Nouveau-Brunswick ont été les pionniers de la pêche à la crevette sur le plateau néo-écossais. 
  • De pêche compétitive, les crevettiers ont opté pour un programme de quotas individuels (QI) en 1991 et modifié en 1993 en quotas individuels transférables (QIT) et de ce fait, ce sont rationalisés (5 au Québec et 2 au NB).
  • Une restructuration de la flottille des crevettiers du Nouveau-Brunswick a eu lieu en 2010 et 2011 amenant ainsi la mise en place de la Corporation 649676 NB Inc.  Cette Corporation, dont les actionnaires sont 10 crevettiers dit traditionnels, s'est porté acquéreur de 4 permis qui était à vendre.  La Corporation voit à la gestion des allocations provenant de ces permis acquis.
  • Les retombées économiques de cette industrie sont non seulement importantes pour la province mais particulièrement pour la Péninsule acadienne.  Les emplois provenant de ce secteur en comparaison avec les autres types de produits de la mer sont en fait plus stables et de plus longues durées soit du mois d'avril au mois de novembre.
  • La pêche à la crevette du Golfe Saint-Laurent est certifié durables et gérés selon les critères du Marine Stewardship Council (MSC).